À propos

Illumination de « Soi m’aime » en territoire naturel et inconnu

Un langage sensoriel, singulier, atypique s’ouvre avec joie ici sous vos yeux. J’ouvre des pistes au delà des normes, des cases, et choisis la carte de l’infinité des possibles.

Arts plastiques /// Corps-parole /// Écriture /// Lecture s’immiscent alors comme matériaux sensibles à mes trouvailles. Divers alliages entre eux, là où ma source s’expand, dans l’évidence heureuse de me réaliser simplement.

L’expression bienveillante de ce que je suis en l’instant se diffuse alors dans ma palette poétique, dans ces traits qui s’exposent aux mondes et à nous, dans ces œuvres qui suivent, dans cet œil qui écoute, dans le cœur qui parle librement.

Il n’y a ni borne ni frontière aux espaces et aux temps, c’est alors pour moi une délivrance de gestes instinctifs et délicats avec quiétude, à l’écoute organique du chemin paisible que je trace. Mouvement léger, place du vide et du plein, couleurs associées, rayonnement intense, vie incessante et inaltérable dans toutes mes créations.

Installation /// Dessin /// Sculpture /// Performance /// Photographie /// Poésie /// Workshop. Ici et maintenant pour nous, et tant et tant, encore, de médium à découvrir pour ma part dans d’autres présents, comme un signe enjoué à autant d’ouverture inaltérable vers des chemins encore non foulés.

Forme innommable, trace éternelle d’une méditation transcendante, caresse de l’impalpable en volume, rencontre et interaction du public, contemplation inéluctable d’un bout de ma plume, nage à quiétude sans peur et sans attache à l’intérieur de soi.

Je chemine dans l’art que je propose et dans la vie que je mène pour : « Devenir le temps » . Jean Tardieu La part de l’ombre, extrait du poème L’Animal du temps.

© All rights reserved to Aurélien Nadaud – 2017